Qui parle beaucoup apprend peu!

C'est le temps d'apprendre à travers ces articles de blogue....

La Technologie Flash est tabou?

Le Flash existe depuis bien longtemps et lorsque cette technologie est arrivée, elle a explosée les limites du possible sur les sites Internet.  Flash a rendu possible des pages vivantes avec de la musique, des vidéos, des animations et même des jeux. Avant Flash, il était difficile (si possible) d’insérer ces éléments dans une page web.

Mais ceci date de 1996. Depuis ce temps,  le web a beaucoup changé, les technologies ont évoluées et d’autres alternatives à Flash sont nées.  De nos jours, la plupart des concepts possibles avec Flash sont possibles aussi avec les outils natifs aux navigateurs Internet modernes. Avec la venue progressive du HTML5, Flash ne sera plus la seule solution pour quoi que ce soit.

Mais pourquoi tant d’effort pour se débarrasser du besoin de Flash?

Flash présente bien-sûr des avantages et désavantages. Le problème maintenant est que les avantages de Flash ne lui sont plus uniques et il ne reste que les désavantages. Beaucoup de ces désavantages ont étés mis à la lumière dans la lettre de Steve Jobs concernant la décision d’Apple de ne pas autoriser Flash sur leurs appareils mobiles. Apple peut se permettre cette décision à cause de l’existence du HTML5 (vidéo et +) et de nouvelles techniques de programmation et librairies tel que jQuery (animation et +) et Mootools (animation et +).

Voir la lettre de Steve Jobs sur Flash. (Anglais)

Avec tout ses désavantages, sa nature fermée, la sécurité, la performance, la fiabilité, un des plus grands est qu’il n’est pas présent sur les appareils mobiles d’Apple. Actuellement, les sites doivent être compatibles avec le plus de combinaisons médium/navigateur et ceci inclus les appareils mobiles.  Un site qui se veut compatible avec le iPhone ou le iPad ne peut donc se servir de Flash.

Aussi, Flash présente un autre obstacle, soit le référencement. En effet, Google a récemment indiqué pouvoir indexer le texte trouvé dans des applications Flash. Par contre, le Flash doit avoir été construit d’une façon spécifique pour être assuré d’être compatible avec Google. De plus, les autres engins de recherche tel que Bing et Yahoo n’en font pas autant. Pour tout site voulant une bonne présence sur les engins de recherche, Flash est donc à proscrire.

Ainsi, dans les années 90, Flash a révolutionné le web. Mais 14 ans plus tard, les avantages que Flash apportais sont maintenant disponibles sur d’autres technologies qui ne possèdent pas les désavantages de Flash. En conséquence, Flash est délaissé pour des solutions plus compatibles, plus référençables et plus ouvertes.

Pensez-vous que Flash est rendu tabou?