Qui parle beaucoup apprend peu!

C'est le temps d'apprendre à travers ces articles de blogue....

10 conseils pour influencer vos clients!

Dans un domaine où les discussions peuvent rapidement devenir lourdes et incompréhensibles, la communication est un élément essentiel! Afin d’établir des relations durables, honnêtes et transparentes, nous appliquons certaines règles d’or dans nos communications internes (entre collègues de travail) et externes (avec nos clients de feu). Voici nos 10 règles d’or pour influencer (positivement) vos clients et vos collègues!

Complimentez honnêtement et sincèrement

Un compliment a souvent un RCI (rendement de capital investi) très élevé, car il ne coûte rien et peut rapporter beaucoup. 😉

Intéressez-vous réellement aux autres

Rien de mieux que de commencer une conversation avec un vrai «comment ça va?» et de prendre le temps de poser plus de questions pour éclaircir le sujet. Conservez des notes sur vos clients dans un outil de GRC (gestion de la relation client, ou CRM, en anglais), par exemple le nom des enfants et des conjoints, les dates de fête ou les moments importants d’une carrière.

Rappelez-vous que le nom d’une personne revêt pour elle une grande importance

Il est important que vous mémorisiez le nom des personnes clés pour votre entreprise. N’ayez pas peur de nommer plusieurs fois dans une conversation le nom des personnes impliquées. Prenez le temps de personnaliser le début de vos courriels («Bonjour, madame X») et la fin de vos courriels («Merci pour votre temps, madame X»).

Respectez les opinions de votre interlocuteur et ne lui dites jamais qu’il a tort

Critiquer et condamner les opinions de vos clients en leur présence ou pas ne vous rendra probablement pas service. Idéalement, il est beaucoup plus sage de laisser le client tirer ses propres conclusions et qu’il découvre par lui-même qu’il a tort.

Si vous avez tort, admettez-le promptement et énergiquement

Par contre, si vous avez tort (eh oui, on est humain et tout le monde a tort à un moment ou l’autre!), c’est une marque d’humilité d’exposer votre vulnérabilité. Les gens reconnaîtront votre action et vous serez en mesure d’augmenter le lien de confiance avec eux.

Posez des questions qui font dire oui

En vente, on dit : «allez chercher des OUI!» L’énergie qu’apporte des réponses positives augmentera les chances d’avoir une atmosphère de conversation plus ouverte entre vous et votre client ou votre collègue.

Accordez à votre interlocuteur le plaisir de croire que l’idée vient de lui

Faites répéter les solutions à votre interlocuteur et concluez en lui disant que c’est une bonne idée. Ainsi, même si la solution vient de vous, le client se sentira impliqué dans la prise de décision. Cette technique simple vous aidera dans vos conversations.

Efforcez-vous sincèrement de voir les choses du point de vue de votre interlocuteur

Trop souvent, on devient émotif par rapport à certaines relations clients. Il est important «d’aller au balcon» et de se détacher de ses émotions pour regarder la situation «d’en haut». Ainsi, vous serez en mesure de comprendre tous les points de vue des personnes impliquées et de mieux comprendre la situation.

Mentionnez vos erreurs avant de corriger celles des autres

La vulnérabilité est un atout important des leaders d’aujourd’hui. N’ayez pas peur d’humaniser la discussion en démontrant vos faiblesses. Il sera plus facile d’accepter les erreurs commises chez les deux parties.

Posez des questions plutôt que de donner des ordres directs

Nos mères sont les championnes des questions directives! Optez pour «Pourrais-tu aller faire ta chambre, s’il te plaît?» au lieu de «Va faire ta chambre»! Et dire que c’est à notre tour d’utiliser cette technique, maintenant… le temps passe trop vite! 😉